Fête de la truffe de Riez, samedi 31 janvier dimanche 1er février 2015

Voir le programme

Samedi 31 janvier 2014

Petit marché aux truffes:

C'est un peu le baromètre de la saison de la truffe noire en Provence: on peut y juger de la qualité et du cours. Cette année, il y a eu beaucoup de truffes et des grosses truffes. Il s'est trouvé des truffes de 500g, de 800g! La région a eu de la pluie en quantité, quand bien même il s'agissait d'orages avec des précipitations inégalement réparties. La qualité n'était pas au top en début de saison. Mais comme chaque année, la qualité est bonne à partir de fin janvier. Sur la place Maxime Javelly, les trufficulteurs de notre association proposaient des truffes (Tuber melanosporum) de très bonne qualité, toutes vérifiées, à un prix de l'ordre de 600€ le kg. C'est très raisonnable quand on sait que l'on peut faire un excellent repas truffé avec 15 grammes par personne!

Visite de la ville , démonstration de cavage et vin chaud:

Cette année, en plus des visiteurs habituels, une association de malentendants des Alpes de Haute-Provence avait fait participer ses membres. Ainsi la visite guidée de la ville romaine de Riez était également faite en langage des signes...Chapeau aux "interprètes"! Pour beaucoup, le caractère romain de Riez n'est pas connu. La ville était pourtant très importante sous Rome, et il en reste des vestiges intéressants que la commune, ou la communauté de communes, essaye de rénover. Il y a des tours dans les remparts, des vestiges de colonnes, un baptystère en rénovation, etc. En haut de la colline qui surplombe Riez, la chapelle Saint-Maxime est à voir.

Mais le groupe avait un objectif: le cavage de truffes en cotrebas de la colline. Comme d'habitude, c'est Jean-Luc Bénard qui officie avec sa jeune chienne, un labri (berger des Pyrénées). La chienne, un peu perturbée par un chien heureusement tenu en laisse, a cherché les truffes à son rythme, mais elle les a trouvées! Comme son maître lui laisse toute liberté, elle cherche à sa guise. Ainsi, dans un endroit un peu humide, elle a trouvé des "brumales", permettant ainsi aux personnes présentes de comparer les arômes des deux espèces.

Ensuite, tout le monde a rendu visite à Michel Fayet. La visite était intéressée, un verre de vin chaud était offert par l'association!

 

photo riezphoto riez

 

photo riezphoto riez

 

 

Démontration culinaire

Cette année, nous avons choisi les talents locaux, pour une cuisine sans doute plus abordable pour les spectateurs. Avec les installations légères de cuisines de camping, les deux chefs ont régalé les dégustateurs. Alain Biles, pour "le café" à Riez et Joriot christophe, du restaurant "les remparts" se sont bien prêtés au jeu.

A l'arrivée, une succulente brouillade aux truffes réalisée par Alain Biles, et plusieurs plats proposés par Christophe Joliot (tartare de loup à la truffe, velouté de courge truffé, et purée truffée avec coquilles saint-Jacques à la crème truffée). Tout a été goûté, apprécié, savouré! Et comme toujours, la brouillade réussie est délicieuse. C'est toujours le plat recommandé quand on veut faire plaisir à ses invités.

 

photo riezphoto riez

 

 

photo riezphoto riez

 

Conférence sur la truffe, par Jean-Luc Bénard

Encore du changement! Aimé Richaud a passé la main...après de nombreuses conférences marquées par son enthousiasme et sa volonté de convaincre.

C'est au tour de Jean-Luc Bénard, pépiniériste à Redortiers de faire un exposé sur les différentes espèces de truffes, la mycorhization des arbres, la gestion des truffières, le cavage... Il a su s'adapter et intéresser une belle assistance.

photo riezphoto riez

 

 

 

Dimanche 1er février 2014

C'est la journée famille, promenade dans les stands, achats gourmands. Mais c'est aussi la journée des amateurs de truffe, des porteurs de projets de plantation : on peut voir sur les stands des mycorhizes de Tuber melanosporum, acheter des plants certifiés. Et sur le stand de l'association des trufficulteurs de Haute-Provence, on reçoit beaucoup de visiteurs. On prend les nouvelles adhésions, on met en vente les derniers numéros du bulletin "truffe de Haute-Provence", on montre au microscope des spores de Tuber melanosporum et de Tuber indicum, côte à côte pour bien mesurer la différence. Notre stand c'est aussi celui où l'on vient offrir un verre de vin chaud pour 1/2 euro!

Le livre "Truffe, osez une culture raisonnée" de JC Pargney était présenté. Il donne les dernières conclusions pratiques pour réussir une truffière et récolter des truffes. On sait maintenat que pour récolter des truffes, il faut travailler sa truffière chaque année. Il ne suffit plus de semer des glands! C'est la méthode "J-A-AD" ("Jeune' adolescent, adulte") qui est expliquée. Bon courage et bonne réussite.

Inauguration de la fête

Habituellement, c'est un moment un peu solennel, avec les élus. Cette année, tout s'est fait dans la discrétion: pas de député, ni de sénateur, pas de madame le Préfet...Le maire de Riez et le Président JL Bondil ont rondement mené l'inauguration, avec la présence du groupe folklorique "lou colostro". Il faut dire aussi que le temps de ce dimanche n'encourageait pas les grands discours: un soleil intermittent et un petit mistral glacial.

 

concours de brouillade

C'est la tradition et il faut la respecter: la brouillade de truffe est le plat de base pour apprécier une bonne truffe, et ce plat est à la portée de tout le monde. Ensuite, c'est le tour de main qui fait la différence. Cette année, il a été décidé de concentrer l'opération sur la matinée. Dix inscrits ont rivalisé d'ardeur et de goît pour préparer et cuire les brouillades. Le jury a travaillé aussitôt pour noter les brouillades, et la remise des prix a été faite à midi. Et à ce jeu, c'est Nelly qui a décroché le premier prix. Elle sait d'ailleurs très bien cuisiner par ailleurs.

 

Repas truffé salle multi-activités

Les 150 personnes inscrites prennent d'abord l'apéritif offert par l'association des trufficulteurs de Haute-Provence. Puis, comme chaque année, c'est Stéphan Paroche, le chef de la Magnanerie qui sert le repas truffé. Et les témoignages recueillis après le repas sont élogieux. C'était un excellent repas truffé, avec des bonnes truffes noires de Haute-Provence. Notons aussi que les restaurateurs de Riez proposaient des repas à la truffe.

Démonstration de cavage

La truie Pépette nous faisant des infidélités (passagères), c'est le chien vedette Fun de Jean-Noël Cuche qui fait les démonstrations. Et quelles démonstrations: en moins d'une minute le chien parcourt le bac à sable à toute vitesse et déterre les six truffes. Son maître le recompense à chaque fois d'une succulente croquette! Mais l'après midi, ce brave fun a été perturbé par le passage avant lui d'une chienne en chaleur qui avait déposé partout ses phéromones! Et fun n'est pas de bois... Et les truffes pouvaient bien attendre...L'aguicheuse ayant été identifiée, Fun l'a rejointe en passant sous la barrière! Mais Jean-Noël veillait, et l'affaire en est restée là. Dommage Fun...

 

 

retour haut de page
logo association 

  Site cr�� par RF pour:
  Association des trufficulteurs de Haute-Provence,
  Maison du Patrimoine, 04300 MANE.

  Nous écrire : [email protected]

  Tous droits réservés.